Quinzaine Amazonienne : un événement au service des indiens et de la forêt amazonienne du 24/11 au 06/12/2014 à Paris


photos : www.anoukgarcia.com

Cœur de Forêt et Akiri présentent LA QUINZAINE AMAZONIENNE du 24/11 au 06/12/2014
A cette occasion Paris plonge au coeur de l’Amazonie avec la présence de 3 chefs indiens exceptionnels : Benki Piyâko Ashaninka BRÉSIL, Puwê Luis Puyanawa BRÉSIL, Walter Lopez Shipibo PÉROU réunis autour de plusieurs événements.

CONTEXTE ET ACTU
Le commerce de bois nobles, le trafic de drogue, la construction des barrages hydroélectriques, les exploitations de pétrole et de gaz, l’orpaillage et les missions évangélistes bouleversent gravement l’Amazonie, le poumon de la planète. Les conséquences sont dramatiques pour les peuples de la forêt mais aussi pour l’humanité toute entière. Sous la pression d’une déforestation galopante, la zone frontière entre le Brésil et le Pérou est actuellement le théâtre de l’extermination des derniers peuples isolés du monde, mais aussi de ceux qui tentent de protéger la forêt.

Début septembre 2014, quatre leaders ashaninkas sont ignoblement assassinés à la frontière. Parmi eux, Edwin Chota Valera Ashaninka, principal leader de la communauté du HautTamaya au Pérou. Martyr de la forêt, à l’image de Chico Mendes, Chota luttait sans relâche auprès du gouvernement péruvien pour la régularisation définitive du territoire de sa communauté. Il dénonçait inlassablement les activités des bucherons illégaux et des narcotrafiquants en terres indiennes. Sa lutte contrariait de puissants intérêts et il avait reçu de nombreuses menaces de mort.
Son assassinat a eu lieu alors même qu’il se rendait chez Benki Ashaninka au Brésil dans le but de fédérer les peuples de la frontière pour organiser une défense pacifique. Dans ces zones de frontière difficiles d’accès, les forces de polices sont absentes. Seules les communautés amérindiennes ayant une connaissance parfaite de la forêt peuvent protéger ces territoires et leur incroyable biodiversité, avec le soutien logistique des gouvernements.

MESSAGE
En venant en France, Benki Piyâko Ashaninka, Puwê Luis Puyanawa, et Walter Lopez Shipibo ont un message à délivrer: « En tant qu’habitants séculaires de la forêt, nous en sommes ses gardiens. Nos moyens pour la protéger sont dans la consolidation de notre autonomie territoriale, politique, culturelle et spirituelle qui est construite en étroite relation avec la forêt dans laquelle nous vivons depuis la nuit des temps. »

www.coeurdeforet.com / www.akiri.fr

JOURNÉES DU PATRIMOINE DE PAYS ET DES MOULINS 16&17 juin 2012 autour du thème « CUISINE, TERROIRS ET SAVOIR-FAIRE »


2012 : on fête le 15e anniversaire de cet évènement unique en France
Depuis 15 ans, les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins s’adressent à tous ceux qui veulent découvrir et mieux connaître le patrimoine, les paysages et les savoir-faire traditionnels de chaque région française. Cette année tous les français ont eu rendez-vous, le 16 et 17 juin 2012, pour fêter un moment privilégié d’échanges avec ceux qui perpétuent la tradition et leur savoir-faire et visiter le patrimoine de nos terroirs (âtres, moulins, fermes, pigeonniers, halles de marché, fours à pain, caves..).
Parce que le patrimoine Français ne se cantonne pas qu’aux monuments classés, et que les (autres) patrimoines naturels (potagers, vergers, vignobles…), bâtis, ou bien encore celui des arts de la table, des productions agricoles, des métiers de bouche ont la légitimité d’exister, les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins restent un moment unique en France.
CE QU’IL S’EST PASSÉ ?
1.500 animations gratuites étaient organisées à l’initiative d’associations principalement, mais aussi de collectivités, de professionnels du tourisme, d’artisans spécialisés ou encore de particuliers animés par l’amour du patrimoine. Ces animations offraient à tous, la possibilité de découvrir ou de mieux connaître les richesses et la diversité de notre patrimoine local et de nos paysages :
– visites, randonnées, circuits découvertes…
– expositions, démonstrations de savoir-faire, conférences, lectures de contes… – marchés, animations pour les plus jeunes, concours, jeux de pistes…

150.000 visiteurs ont participé cette année à ces manifestations contribuant aussi à l’animation locale et à la valorisation des territoires ruraux.

RDV l’année prochaine !

L’HÔPITAL PIERRE ROUQUÈS « LES BLUETS » ET L’ASSOCIATION AMBROISE CROIZAT SE MOBILISENT LE MERCREDI 23 MARS

POUR SAUVEGARDER LA QUALITÉ INÉGALÉE OFFERTE AUX PARENTS SOUHAITANT AVOIR DES ENFANTS AUSSI BIEN DANS L’ACCUEIL QUE DANS L’ACCOMPAGNEMENT

La maternité les Bluets et l’Association Ambroise Croizat se mobilisent le mercredi 23 mars à 11H à l’hôpital Pierre Rouquès / Les Bluets car cette maternité reconnue en terme de qualité, d’accueil, d’accompagnement est fragilisée économiquement du fait des nouvelles directives données aux agences régionales de santé.

Chaque année les budgets ne cessent d’être rognés, les financements rémunèrent de moins en moins les activités qui elles, nécessitent toujours plus de temps d’accompagnement, de disponibilité des personnels, d’écoute des maux, de patience et de professionnalisme.
Depuis 60 ans l’hôpital occupe une place originale dans le paysage sanitaire et est régulièrement salué pour la qualité du travail qui y est effectué.
En janvier 2009, le label « Hôpital ami des bébés » lui était décerné.
Aujourd’hui l’hôpital est menacé car l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile de France, projette de lui ponctionner plus de 800 000 euros alors que l’activité à progressé de près de 45% entre 2006 et 2010 et qu’elle va encore progresser de plus de 7% en 2012.
A travers cette mobilisation nous mettrons en avant les points forts et les valeurs que défendent les Bluets et les conséquences que vont engendrer cette nouvelle politique globale de la santé.
Dans ce contexte, la mobilisation de tous reste un moyen pour faire reculer ceux qui prétendent économiser sur la santé.
www.bluets.org

SALON DU JOUET ET SALON DU JEU 2011, 50 ANS D’HISTOIRE, DE CRÉATIVITÉ, ET D’ÉCHANGES PROFESSIONNELS


Rendez-vous professionnel annuel d’un marché représentant 3 Milliards d’euros, selon NPD, le Salon du Jouet et le Salon du Jeu se sont achevés le 25 janvier à la Grande Halle de la Villette.
Pour sa 50e édition, le Salon du Jouet et le Salon du Jeu ont réuni près de 8 000 professionnels. Les centrales d’achats, grossistes, détaillants et magasins spécialisés, ont eu l’opportunité de découvrir les évolutions du marché et de développer de concluantes relations d’affaires avec les exposants.
Les fabricants, de leur côté, ont pu promouvoir leurs offres de produits dans le but d’en accélérer le référencement chez les détaillants et dans les circuits sélectifs de distribution. Le Salon du Jouet et le Salon du Jeu contribuent également à encourager la création de projets en soutenant le développement des TPE et PME françaises via le Tremplin Jeunes Talents.
2011 a été l’occasion de trouver la perle rare aussi bien dans le jouet que le jeu grâce à des espaces spécialement aménagés et l’ensemble d’une communication en parfaite adéquation avec chaque salon. Innovation et qualité se retrouvaient au sein des deux évènements, lieux uniques pour tisser des liens privilégiés.

Le salon a également mis en lumière les dernières tendances incontournables du marché.
– le plein air continue de gagner du terrain !
– les jouets et jeux trans-générationnels s’adaptent aux canons de notre époque.
– les jeux de société s’invitent de plus en plus dans tous les foyers.
– les loisirs créatifs ne connaissent pas la crise !
– les tout-petits continuent de progresser et restent une valeur « sûre ».

DES ÉVÈNEMENTS INCONTOURNABLES
Le « Prix Tendance 2011 » a élu, par vote des visiteurs, les produits les plus innovants dans les catégories « Jouet » et « Jeu ». Les produits récompensés sont cette année :
Catégorie Jeu :
1er prix : ZOE YATEKA CREATIONS avec le jeu « la course farfelue des souris des champs »
2e prix : BSM- le Jeu de référence avec « La ferme du futur »
3e prix : DERIDEO avec Bistouriq, le jeu de la chirurgie esthétique

Catégorie Jouet :
1er prix : BSM- le Jeu de référence avec l’Atelier artistique 2 en 1
2e prix : DAM SPRL – avec le jouet Trunki Ride-On Abeille Bernard
3e prix : VULLI avec le mobile évolutif Sophie la girafe

Le « Grand Prix de la Presse » a permis aux journalistes de voter pour les
produits de l’Espace Nouveautés. Ils ont élu :
– Catégorie Jeu : le jeu Octoverso junior de la société Envie de Jouer
– Catégorie Jouet : les ballons en chanvre de la société Plastico Rototech

Le Coup de cœur des ludothécaires
Le Prix Coup de Coeur des Ludothécaires, organisé par l’ALF, l’Association des Ludothèques Française, en partenariat avec la FJP, Fédération des Industries du
Jouet-Puériculture, a cette année récompensé :
– dans la catégorie Jouet, MIC O MIC, représenté par Mercier S.A.S.
– dans la catégorie Jeu, La course farfelue des souris des champs de Zoé Yateka


RZO Communication