Quinzaine Amazonienne : un événement au service des indiens et de la forêt amazonienne du 24/11 au 06/12/2014 à Paris


photos : www.anoukgarcia.com

Cœur de Forêt et Akiri présentent LA QUINZAINE AMAZONIENNE du 24/11 au 06/12/2014
A cette occasion Paris plonge au coeur de l’Amazonie avec la présence de 3 chefs indiens exceptionnels : Benki Piyâko Ashaninka BRÉSIL, Puwê Luis Puyanawa BRÉSIL, Walter Lopez Shipibo PÉROU réunis autour de plusieurs événements.

CONTEXTE ET ACTU
Le commerce de bois nobles, le trafic de drogue, la construction des barrages hydroélectriques, les exploitations de pétrole et de gaz, l’orpaillage et les missions évangélistes bouleversent gravement l’Amazonie, le poumon de la planète. Les conséquences sont dramatiques pour les peuples de la forêt mais aussi pour l’humanité toute entière. Sous la pression d’une déforestation galopante, la zone frontière entre le Brésil et le Pérou est actuellement le théâtre de l’extermination des derniers peuples isolés du monde, mais aussi de ceux qui tentent de protéger la forêt.

Début septembre 2014, quatre leaders ashaninkas sont ignoblement assassinés à la frontière. Parmi eux, Edwin Chota Valera Ashaninka, principal leader de la communauté du HautTamaya au Pérou. Martyr de la forêt, à l’image de Chico Mendes, Chota luttait sans relâche auprès du gouvernement péruvien pour la régularisation définitive du territoire de sa communauté. Il dénonçait inlassablement les activités des bucherons illégaux et des narcotrafiquants en terres indiennes. Sa lutte contrariait de puissants intérêts et il avait reçu de nombreuses menaces de mort.
Son assassinat a eu lieu alors même qu’il se rendait chez Benki Ashaninka au Brésil dans le but de fédérer les peuples de la frontière pour organiser une défense pacifique. Dans ces zones de frontière difficiles d’accès, les forces de polices sont absentes. Seules les communautés amérindiennes ayant une connaissance parfaite de la forêt peuvent protéger ces territoires et leur incroyable biodiversité, avec le soutien logistique des gouvernements.

MESSAGE
En venant en France, Benki Piyâko Ashaninka, Puwê Luis Puyanawa, et Walter Lopez Shipibo ont un message à délivrer: « En tant qu’habitants séculaires de la forêt, nous en sommes ses gardiens. Nos moyens pour la protéger sont dans la consolidation de notre autonomie territoriale, politique, culturelle et spirituelle qui est construite en étroite relation avec la forêt dans laquelle nous vivons depuis la nuit des temps. »

www.coeurdeforet.com / www.akiri.fr

Catégorie : Actualités, Relation publique
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

RZO Communication